Dépistage du cancer Colo Rectal

Cancer

3 questions au Docteur Charbit sur le cancer colo rectal.

Comment savoir si je suis à risque du cancer rectal ?

  • Vous avez dans votre famille un parent au 1er degré ou plusieurs au 2ème degré qui a eu, ou qui ont eu un cancer du côlon (frère, soeur, père, mère, enfant ou grand parent).
  • Vous avez eu personnellement un cancer du côlon ou des polypes du côlon
  • Vous avez un maladie inflammatoire du côlon : Recto Colite Hémorragique ou maladie de Crohn.
  • Vous avez une anémie ou constatez du sang dans les selles.
  • Vous avez des modifications récentes du transit intestinal, et vous avez plus de 50 ans.
Vous présentez sur la prise sur la prise de sang, une anémie inexpliquée, c'est-à-dire une hémoglobine inférieure à 11,5 gr/dl.Si vous répondez oui à une seule question, vous devez probablement réaliser une coloscopie.

Quels sont les signes d'un cancer colo rectal ?

les cancers colo rectaux se développent souvent sans provoquer de symptômes particuliers ; il faut noter que dans 60% des cas, ils sont asymptomatiques, notamment, certains signes peuvent être révélateurs d'un cancer :
  • Des troubles récents du transit intestinal surtout si v ous êtes âgés de 50 ans, ou des troubles persistants depuis quelques années.
  • Des rectorragies : saignements par l'anus que le sang soit rouge ou plus foncé.
  • Des douleurs abdominales d'apparition récente ou modifiées dans leur durée et leur caractéristique. 
Dans tous les cas, lors que le cancer n'est pas détecté précocement, les symptômes peuvent entraîner des complications, notamment une anémie, une occlusion intestinale.

Pourquoi faire un dépistage du cancer colo rectal ?

Le cancer du côlon est actuellement en France, la 2ème cause de décès par cancer, aussi bien chez les hommes que chez les femmes, et sa fréquence augmente depuis 50 ans ; il faut noter que ce cancer peut se développer à tout âge, avec un maximum de fréquence entre 50 et 85 ans. Le dépistage du cancer du côlon a pour but de dépister des lésions qui sont curables et qui peuvent donc être guéries par une simple coloscopie lorsqu'il s'agit de lésions débutantes développées sur un polype, ou par chirurgie qui va permettre l'ablation de lésions étant à un stade précoce.Plus le cancer sera dépisté tôt, plus les chances de guérison seront élevées, pouvant atteindre 100% dans les formes très précoces dépistées par coloscopie.